Young BPW

Histoire de Young BPW

Considéré au début comme un groupe de travail (1983-1989), Young BPW International est ensuite devenu une branche Ad Hoc de BPW International (1989-1991) avant de devenir un Comité Permanent de BPW International à partir de 1993. Sa première représentante fut Maxine Hayes (1989-1991), membre de BPW U.S.A. La représentante actuelle est Maja Radischewski (2008-2011).

En France, la branche Young a été lancée le 19 Décembre 2006 à Paris par ses quatre membres fondateurs: Julie Egal, Veromanitra Andriamandroso, Maelle Lamy, Bérénice de Cessole.

Julie Egal (2006-2008) fut désignée première représentante nationale de BPW Young France. La deuxième, élue le 12 Juin 2010, se nomme Diane Dupont (2010-2013), qui est également responsable du club BPW Young de Paris.

En 2010, BPW Young France a créé 4 commissions de travail :

 

Pourquoi ce réseau ?

BPW Young représentent les adhérentes de BPW de moins de 35 ans. Elles sont présentes en France, en Europe, mais aussi sur les autres continents. Elles regroupent des profils différents : jeunes actives, créatrices d'entreprise, étudiantes et jeunes femmes en recherche d'emploi.

BPW Young France a pour but de répondre aux préoccupations des jeunes femmes, qui se posent des questions sur leur projet de carrière, qui ont besoin de soutien dans leur création d'entreprise ou dans leur recherche d'emploi, qui cherchent à concilier vie professionnelle et vie familiale, qui demandent conseil sur l'orientation de leurs études.

Ces jeunes femmes ont un but commun : s'engager dans la promotion de l'égalité professionnelle femme/homme et lutter contre les discriminations dans le monde du travail. Dans un cadre professionnel, on nous juge sur nos diplômes, notre expérience, notre âge, mais malheureusement aussi sur notre sexe. Le début de carrière est souvent décisif dans l'évolution professionnelle.

Notre constat

Vous pensez que l'inégalité professionnelle entre homme et femme n'est plus d'actualité ? Alors que les étudiantes sont généralement plus diplômées que les étudiants, elles se dirigent vers des filières avec peu de débouchés ou faiblement rémunératrices telles que le sanitaire, le social... en comparaison à la filière scientifique par exemple.

Dès le début de carrière en général, les jeunes actives ont des prétentions salariales  en dessous de celles de leurs homologues masculins et négocient trop peu leurs augmentations. Avec l'arrivée de la maternité, les jeunes mères peuvent rencontrer un ralentissement de leur carrière ou des mises au placard éventuelles à leur retour du congé maternité.

A ce jour, nous remarquons un certain désintérêt des jeunes femmes face aux inégalités femmes/hommes toujours aussi importantes. Pourtant elles doivent savoir qu'en France, l'écart salarial entre une femme et un homme, et le plafond de verre écartant la gente féminine des postes à responsabilité sont des réalités auxquelles elles seront confrontées. (Pour des données chiffrées, veuillez consulter notre actualité)

Progressons et agissons ensemble !

 

Pour plus d'informations sur les activités de Young BPW France, rendez-vous dans les sections Actualité et Agenda de cette rubrique et sur le compte Twitter de Young BPW France (@youngbpwfrance).