Retour sur le 3ème Symposium Young BPW Europe à Chypre 27 oct. 2015

Partir à Chypre c’était aussi rencontrer ces femmes engagées qui, elles aussi veulent faire évoluer les choses, qui elles aussi veulent aider, ces femmes jeunes et pas jeunes qui sont dans l’action, qui ne veulent pas subir une vision stéréotypée du rôle d’une femme dans notre société mondialisée.

 La veille de l’événement, Kikoula Cotsapas, Présidente BPW Chypre, organisait un repas avec toutes les personnes déjà arrivées.

Je partageais un appartement avec 3 autres Young BPW – moins cher et partager un appartement est plus convivial qu’une chambre d’hôtel. Les filles, Ketlin Tackman notre représentante Young au niveau international, Anni Riihaleinen et Sara Bella sont arrivées dans la nuit. Nous avons éteint les lumières de notre appartement situé à 500m de l’événement vers 3h du matin.

 

Et voilà, le symposium commence ! Beaucoup de femmes, des femmes qui se connaissent déjà – merci les colloques précédents, …. Me voilà plongée dans ce colloque avec des femmes que je ne connais pas encore mais que je vais découvrir. Un peu émue, un peu perdue, un peu stressée, un peu mal à l’aise, seule française.

Je me laisse aller à la relaxation grâce à la séance de Yoga organisée en ce début d’événement. Chacune d’entre nous présente alors sa voisine. Il parait qu’il est moins stressant de présenter une autre personne que soi-même.

Notre 1ère journée fut consacrée au partage d’information. Dr Arzu Ozyol, Vice Présidente BPW International en charge des relations avec les Nations Unies,  nous a dévoilé toutes les actions que BPW International mène avec les différentes entités des Nations Unies, notamment autour de la CSW. Chaque représentante de pays a exprimé sa vision sur « How to do business in my country ». Certaines femmes avaient un support de présentation, d’autres non. Dommage, car une fois de retour dans notre pays nous ne nous souviendrons plus de tout ce qui a été dit. Une petite tristesse m’a envahie alors. Et puis, nous avons mené un atelier de travail : « What do you expect about Young BPW ? » 4 éléments majeurs sont ressortis : networking, worklife in balance, women in action, mentoring. Ce travail de groupe initié par Maria Socratous, coordinatrice européenne Young BPW, va  permettre d’identifier les axes d’amélioration sur lesquels les Young BPW doivent travailler.

 Ketlin nous a informé d’un projet qu’elle souhaite mener : le CEO-day ! Un projet dont le but est de rapprocher les PDG ou dirigeants d’entreprises avec des jeunes BPW : découvrir leur métier, faire du mentoring/sponsoring .

 

Et voilà, le 1er jour se termine sur des échanges off tout aussi importants que les présentations officielles. Le 2ème jour débute et là autre ambiance. C’est la journée des workshops. Le 1er workshop est animé par Sepi Roshan, représentante UK. Au-delà de son intervention, cette matinée a été un moment riche en émotions. Ses paroles, ces moments de réflexion avec nous-mêmes, m’ont bousculée. Sepi travaille dans l’audiovisuel et plus particulièrement sur l’influence que les médias ont sur notre vie et comment ils influencent nos choix, nos décisions, notre vision du monde. Prenez 5minutes et taper great leaders sur Google Image. Allez-y faites-le. Vous ne trouverez qu’une seule femme.... Est-ce réellement la vérité ? N’existe-t-il pas de great leader femme ? Bien sûr que si mais avec cette recherche Google ce n’est pas ce message qui est véhiculé. Alors oui, il est important, nécessaire de travailler avec les médias sur le rôle de la femme, la place de la femme, ce que nous sommes…car après tout, nous sommes juste un cœur, un cerveau, des os, des muscles nous sommes juste humain quel que soit notre sexe.

Le 2ème workshop était totalement différent. Celui-ci était animé par une professeure de théâtre. Le jeu que nous avons joué était une représentation de l’impact sur «de quel milieu social nous venons « et de  l’influence que peuvent avoir la peur, le courage, l’ambition sur notre avenir. Parce que nous sommes nés dans une famille d’ouvriers, sommes-nous  forcément destinées à être dans la classe ouvrière ? Ce qui nous anime, nos rêves, nos ambitions ne peuvent-ils pas faire bouger les lignes ?  

Nous terminons ce symposium dans l’un des meilleurs restaurants de Limassol, la 2ème grande ville de Chypre. Nous avons dégusté des mezzés délicieux, passé des moments de fous rires superbes.

Et voilà, cette escapade au 3ème Young BPW Symposium se termine. Mais je repars enrichie. Enrichie d’émotions, enrichie de convictions, enrichie de nouvelles amies.

 

Participer à un symposium européen n’est pas uniquement assister à un événement international. C’est aussi partager des émotions, des idées, des visions sur le monde, mieux comprendre nos différences. Participer à un événement international, c’est toucher un peu à la multi-culturalité de notre ONG !

 

N’hésitez pas à participer, que vous soyez jeune ou non dans l’ONG, allez-y n’ayez pas peur. Une réelle sororité nous entoure toutes !

 

Nolwenn GERMAIN

IMG_3724 1.JPGIMG_3692 1.JPG12034258_740494882750788_1752266029173710922_o.jpg12183875_740493909417552_2851697124585291714_o.jpgNolwenn Germain Symposium Young BPW Chypre 4.jpgNolwenn Germain Symposium Young BPW Chypre 3.jpgNolwenn Germain Symposium Young BPW Chypre 2.jpgNolwenn Germain Symposium Young BPW Chypre 1.jpg