Inégalité salariale dans le monde sportif 16 mai 2015

 

equal pay day .jpg

 

 

Le monde sportif n'échappe pas aux inégalités salariales. Pour le club de football du Paris Saint Germain, l'écart salarial entre les joueuses professionnelles et les jours professionnels est carrément indécent. Les joueuses qui ont disputé jeudi 14 mai la finale de la ligue des champions féminine auraient en cas de victoire touché une prime de 5 000 euros. Leurs homologues masculins qui disputent samedi 16 mai un match  contre Montpellier, toucheront en cas de victoire une prime de 400 000 euros car ils deviendront champions de France.

Que dire des écarts de salaires H/F qui oscillent entre 80 % et 200 % pour les joueuses de ce club ?

Le chemin à parcourir est très long. BPW France dénonce ces écarts salariaux dans le milieu sportif et engage les clubs professionnels toutes disciplines confondues à mettre en place des rémunérations équitables entre les femmes et les hommes.