Déclaration BPW à l'UNESCO commission éducation à l'occasion de la 38ème session de la Conférence Générale. 17 nov. 2015

Recommandations présentées au nom de BPW International

 

38e session de la Conférence Générale de l’UNESCO, Commission Education (38C/COM.ED/1Prov.) Débat 5, points 7.5 -38C31 (Education des adultes); 7.6-38C32 (enseignement technique et professionnel)

 

Déclaration de BPW International

Madame la Présidente,

Nous félicitons la Directrice Générale pour l’adoption du Programme d’Action-Education Pour Tous 2030 et l’Unesco pour son rôle de chef de file pour l’éducation au travers de ses partenariats.

Nous saluons le processus de consultation pour la révision de la recommandation sur le développement de l’éducation des adultes et celle concernant l’éducation professionnelle et technique.

La fédération internationale de BPW, connue sous le nom de BPW International, préconise les mesures suivantes :

L’éducation est un droit humain ; elle contribue à l’élimination de toutes les formes de discrimination et de violence envers les femmes et à l’éradication de la pauvreté. Elle renforce l’autonomie des femmes dans un contexte de changements économiques au plan mondial et favorise le développement. Notre organisation souligne que l’éducation, la formation tout au long de la vie et l’apprentissage sont des éléments essentiels pour l’emploi et l’accès au marché du travail de façon générale.

La Commission sur le Développement Durable a conclu lors de sa 17e session que : « La formation professionnelle et l’entreprenariat incluant des éléments proactifs et liés au marché pour renforcer les capacités au sein des communautés rurales, et en particulier pour les jeunes, les jeunes filles, les femmes et les peuples autochtones » sont indispensables pour renforcer les capacités humaines. Les femmes éduquées, et bien formées peuvent elles-mêmes défendre leurs intérêts, développer et utiliser leurs capacités de leadership afin de valoriser leur statut familial, économique, social et professionnel et se battre contre les stéréotypes et la discrimination.

BPW International recommande de :

 

 

 

          Et souligner que l’assainissement et l’accès à l’eau dans les établissements restent un  point critique.


UNESCO Siège-Salle II-06/11/15(17h50)

Marie-Claude Machon-Honoré

Déléguée titulaire BPW International auprès de l’UNESCO

Contact: mcmachonhonore@bpw.fr