Conférence internationale des ONG partenaires de l'UNESCO 12 janv. 2015

La Conférence 2014 a permis d’effectuer le bilan des actions collectives des ONG conduites en 2013 et 2014, selon les nouvelles directives pour une meilleure visibilité des ONG sous l’égide du Comité de liaison ; elle s’est articulée autour des trois thèmes des forums internationaux organisés par les ONG en partenariat avec l’UNESCO :

 « L'engagement des ONG pour la promotion d'une éducation de qualité dans l'agenda de l'après 2015 » (1er forum  qui a eu lieu à Paris en septembre 2013 et auquel j’ai participé comme membre du groupe de préparation et modératrice);

« L’eau et le développement durable : de la prise de conscience à la prise de décision » (2eforum sur l’accès à l’eau pour tous en Afrique, qui a eu lieu à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire et où BPW était représenté par Amélie N’Zi, présidente  du club Grand-Bassam  ;

 « Valoriser le patrimoine culturel et favoriser la diversité des expressions culturelles » ( atelier dont j’ai animé le module sur le dialogue interculturel  et en rapport avec le thème du 3e forum de Sozopol, en octobre 2014, sur le rôle des jeunes dans la sauvegarde du patrimoine culturel, et où j’étais présente pour soutenir deux membres de BPW Jeju (dont la présidente, Im AeDuck) dans leur plaidoyer pour la reconnaissance de la communauté des Haenyeo (femmes plongeuses) comme patrimoine immatériel);

« Le changement climatique : agir maintenant », 4e sous-thème de la conférence en lien avec l’agenda de l’après 2015 pour un développement durable.

Les élections du nouveau comité de liaison pour lesquelles BPW s’est présentée (sans succès),  ont eu lieu au cours des trois jours. Il y avait un siège à pourvoir pour la région Europe, qui a été octroyé à l’ancien Président du Comité de Liaison (AFAL) ; trois sièges étaient à pourvoir pour les ONG en statut de consultation dont deux ont été octroyés à des associations sur la culture (CIOFF, candidat à la présidence et  IFCCD, membre sortant du précédent comité de liaison) et à un autre candidat de l’OIEC (éducation) également membre sortant du précédent comité de liaison. Au total 7 hommes pour 4 femmes dont une élue à la présidence (AMGE).

Les ONG candidates aux élections et très actives au sein des groupes de préparation ont exprimé leur déception à ne pas être représentées au Comité de Liaison où la culture est fortement représentée (4 sièges) ainsi que le sexe masculin (7 sièges).

Les ONG ont eu l’occasion de présenter leurs activités pendant la pause-déjeuner du mercredi. Nous avons eu l’honneur d’avoir notre présidente nationale, Christiane Robichon, Florence Janicaud (candidate suppléante pour BPW), Axèle Lofficial du club Paris île de France, Elise Zam, membre du bureau de BPW Nice-Intercontinental, Lisa Rodriguez, BPW Young et la visite de Lesha Witmer, BPW Pays-Bas. Notre stand représentait la diversité des membres BPW.

En écho aux réactions et propositions de la salle au cours des trois jours, des résolutions ont été adoptées sur les grandes lignes de la coopération collective pour les années 2015-2016 ; cette liste de résolutions (rédigée en anglais) sera mise en ligne sur le site du Comité de liaison.  Un appel à la paix, rédigé collectivement par des ONG (dont BPW) a été lu à la fin de la CIONG.

 

Marie Claude Machon Honoré - répresentante BPW International auprès de l'UNESCO

Stand BPW France à l'Unesco