01
mai
2012

La stratégie française pour l’égalité femme-homme

Visuel d'illustration

Pourquoi l’égalité femme-homme (EFH) est une priorité ?

 En matière d'égalité entre les femmes et les hommes, la neutralité n'existe pas.

Toutes les politiques économiques et de développement affectent les rapports d'égalité femme-homme (EFH) : elles peuvent soit réduire les inégalités entre les sexes, soit les maintenir, soit les aggraver.

S'enfermer dans un contexte socio-économique qui favorise les inégalités revient à condamner les pays à l'échec, 50 % de ses forces vives étant ainsi laissées de côté.

Les disparités entre les sexes ne sont pas le fruit du hasard

- Le labeur invisible des femmes compense les insuffisances des dépenses publiques (éducation, santé, infrastructures). Il crée et fortifie les liens sociaux indispensables, mais n'est pas reconnu ni valorisé dans les PNB nationaux. 
- Les inégalités subsistent et se nourrissent des pouvoirs existants et principalement des patriarcats, qu'ils soient d'origine religieuse, culturelle ou issus des modèles économiques dominants. Elles deviennent donc une composante structurelle des sociétés, difficile à abolir ou même à réduire. 
- Ces inégalités constituent un marché : le trafic des êtres humains, les mariages forcés, les bas salaires, l'exploitation de main-d'œuvre à bon marché sont autant de sources majeures d'enrichissement au détriment des femmes. Ces trafics sont au cœur des mécanismes de corruption et de violences sociales incompatibles avec la mise en place de gouvernances efficaces des États.

Comment dans ces conditions, réaliser les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) concernant directement les femmes sans modifier les rapports de pouvoir entre les sexes ?

De nombreuses études montrent que la prise en compte de l'EFH favorise...

- la croissance économique en général et particulièrement dans les secteurs où les femmes sont bien représentées ; 
- la souveraineté alimentaire ; 
- la bonne gestion des conflits ; 
- la gestion environnementale et le développement humain durable ; 
- la bonne gouvernance et la démocratie ; 
- le maintien des systèmes sociaux, intra et extrafamiliaux ; 
- la mixité engendre mécaniquement des enrichissements, politiques et économiques, des sociétés.

Source: http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere/publications/enjeux-planetaires-cooperation/documents-de-strategie-sectorielle/article/la-strategie-francaise-pour-l

 

 

 

BPW Lille

 
 
 

Fichier rattaché

Stratégie française pour l'égalité de genre (1.36 Mo)